IMT Lille Douai accélère sa transition énergétique et sa transformation en accord avec son envie de devenir un « Campus du futur “.

Pour cela des travaux en géothermie ont été entrepris. La géométrie consiste à forer le sol pour en extraire la chaleur afin de se chauffer ou de créer de l’électricité, grâce à la vapeur produite en injectant de l’eau sous pression dans des puits.

Ainsi, d’ici fin 2021, les actuelles chaudières fuel du site de Bourseul à Douai, seront remplacées par des pompes à chaleur géothermiques. Une étude de pertinence et de faisabilité (avec forage d’essai à 72 mètres de profondeur), financée en partie avec des aides de l’ADEME, a été menée depuis 1 an. Cette étude a confirmé le potentiel de la nappe et la faisabilité en termes de dimensionnement technique par rapport aux besoins.

Trois nouveaux forages (à une profondeur de 55 mètres) viennent d’être lancés et seront terminés avant la fin de cette année. L’école disposera d’un doublet de forages de pompage et d’un doublet de forages de ré-injection pour son fonctionnement final. Les équipements des forages, les pompes à chaleur ainsi que l’ensemble des travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments seront entrepris en 2021.

Ce projet d’envergure intéresse de nombreuses entreprises. C’est ainsi qu’une première visite avec des professionnels de grand groupe comme Dalkia, L’Oréal a été organisée.