Mastère spécialisé en bâtiment à énergie positive

L’énergie et les énergies renouvelables sont au cœur des enjeux économiques et plus largement sociétaux, notamment sur le développement durable. Pour relever ces défis d’avenir, il faut des ingénieurs avec des compétences à la fois techniques et managériales. Le mastère spécialisé Bâtiment à Énergie Positive (BE+) est là pour ça. Accrédité par la Conférence des Grandes Écoles, il fait partie du top 15 des meilleurs Masters, MS et MBA dans le domaine de l’énergie et des énergies renouvelables.

Objectifs

Être spécialisé Bâtiment à Énergie Positive (BE+) permet à la fois améliorer la sécurité, la fiabilité et le confort des installations avec un objectif de développement durable pour relever les défis environnementaux. Il s’agit là de mettre en œuvre les préconisations émises par le Grenelle de l’environnement et la loi de transition énergétique appliquées au bâtiment du point de vue de la thermique et de l’énergétique.

Programme

En tout, 508 heures sont consacrées à des enseignements théoriques, pratiques et des activités dans le cadre d’un projet scientifique et technique pluridisciplinaire. Les deux tiers des cours sont dispensés par des intervenants experts de haut niveau issus du monde professionnel. La formation est organisée selon 3 Unités d’Enseignement principales (UE) :

 

UE 1 Confort de l’habitat et éco-conception des bâtiments :

  • Transferts thermiques
  • Confort thermique
  • Qualité de l’air intérieur
  • Éco-conception et analyse du cycle de vie
  • Acoustique du bâtiment
  • Architecture Bioclimatique
  • Démarche de Développement Durable

UE 2 Enveloppe du bâtiment et systèmes énergétiques :

  • Méthodes et Outils de Modélisation Thermique Dynamique du bâtiment
  • Dimensionnement des systèmes énergétiques RT2012/RT2020
  • Travaux Pratiques – Étude des Systèmes Énergétiques
  • Maquette numérique

UE 3 Efficacité énergétique des bâtiments et aménagement durable des villes :

  • Efficacité énergétique du BBC
  • Réhabilitation thermique du bâtiment
  • Énergies renouvelables
  • Bâtiment passif
  • Éco-quartier
  • Gestion énergétique des villes

Unité d’Enseignement complémentaire « Veille, analyse et enjeux pour l’énergie et l’environnement »

Une Unité d’Enseignement complémentaire « Veille, analyse et enjeux pour l’énergie et l’environnement » est également proposée dont le contenu pédagogique varie en fonction du site choisi (Albi et Douai) :

  • Conférences : rôle de l’architecte, constructions en bois…
  • Visites : théâtre de l’Écoconstruction à Loos en Gohelle, Éco-quartiers de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) et Beckerich (Luxembourg)…
  • Visites de plusieurs bâtiments à énergie positive dans le sud de la France (site d’Albi)

Projet scientifique et technique

Pour impliquer les élèves-ingénieurs dans la réalité d’un bâtiment à énergie positive, un projet tutoré devra être mené conjointement par des professionnels et des enseignants-chercheurs du Centre d’Enseignement, de Recherche et d’Innovation Énergie Environnement d’IMT Lille Douai.

 

 

Thèse professionnelle

Un stage en entreprise (ou thèse professionnelle) d’une durée de 6 mois vient valider le cursus. Il vous permet de mettre en pratique vos capacités à appréhender un problème industriel dans son acceptation la plus large, scientifique, économique, organisationnelle, relationnelle, humaine…

Compétences

La formation prépare au métier de spécialiste « thermicien et énergéticien du bâtiment » aux compétences multiples :

  • connaissance de la réglementation thermique et de son évolution ;
  • approche bioclimatique de la conception de l’enveloppe ;
  • démarche de développement durable par l’analyse du cycle de vie et les éco-matériaux ;
  • modélisation de la thermique dynamique du bâtiment ;
  • optimisation des systèmes énergétiques aux besoins ;
  • intégration des systèmes ENR (énergies renouvelables) actifs et passifs ;
  • connaissance de la démarche de réhabilitation.

Emplois

À l’issue du MS « Bâtiment à Énergie Positive », les diplômés assurent des fonctions à haut niveau de responsabilité dans des missions de R&D, d’étude et conception, de gestion de projet et suivi de chantier :

Recherche et développement

  • Mise au point de nouvelles techniques et systèmes énergétiques optimisés aux bâtiments de demain
  • Définition et mise au point de nouveaux matériaux, éco-matériaux et matériaux à changement de phase
  • Définition et optimisation des concepts des bâtiments à énergie positive

Étude et conception

  • Calculs thermiques réglementaires et outils de simulation dynamique thermique
  • Dimensionnements d’installations énergétiques optimisés
  • Définition du bâtiment (conception/adaptation)
  • Assistance à la maîtrise d’ouvrage et aux architectes

Responsable de projet et/ou suivi de chantier

  • Coordination des différents corps de métiers
  • Définition et validation des adaptations pour la réhabilitation des bâtiments existants
  • Contrôle des réalisations face à la réglementation

Vidéos

Séjour pédagogique

 

Découvrir la formation

 

Postuler

Pour intégrer la formation, vous devez être titulaire d’un :

  • Diplôme d’ingénieur habilité par la CTI (Bac+5)
  • Diplôme universitaire de niveau Master M2 (Bac+5)
  • Diplôme universitaire de niveau M1 (Bac+4) ou Maîtrise (Bac+4) et trois années d’expérience professionnelle
  • Diplôme étranger de niveau équivalent (Bac+5)

Les tarifs d’inscription varient en fonction de votre statut : 6 500 € TTC pour les jeunes diplômés et demandeurs d’emploi, 12 500 € TTC pour les professionnels, auxquels s’ajoutent des frais de dossier de 60 €.

 

Télécharger le dossier de candidature

Calendrier

La formation a lieu de septembre 2020 à février 2021 pour la partie formation en école suivie de 5 mois de thèse professionnelle entre février et septembre 2021.

Contact

Plus d'informations sur votre projet ?

Informations programme

Mohammed MOBTIL

+33 (0)3 27 71 23 89

Contact administratif

Marie-Françoise DEBEUNNE

+33 (0)3 20 33 55 48