Nature du poste
Stage
Direction / Service
Centre d’Enseignement, de Recherche et d’Innovation Energie et environnement
Lieu de travail
941 rue Charles Bourseul, 59500 Douai

Contexte

La pollution atmosphérique est une problématique environnementale et sociétale majeure. Les activités humaines liées notamment aux processus de combustion tels que le transport et le chauffage domestique, ainsi que les activités industrielles émettent une large variété de polluants, dégradant par conséquent, la qualité de l’air. Cela est notamment bien marqué en milieu urbain, où les concentrations de polluants dépassent souvent les seuils fixés par la réglementation.

Au cours de ces dernières décennies, d’importants progrès scientifiques sont accomplis pour une meilleure compréhension du devenir des polluants. Toutefois, un manque considérable d’études persiste, par exemple, au niveau de l’interaction / réaction des polluants avec les surfaces de chaussées dans les villes (matériaux de construction, enrobés bitumineux, etc.).

Mission

L’objectif de ce stage est donc, d’identifier et de quantifier les émissions des enrobés bitumineux dans des conditions atmosphériques contrôlées. Les émissions des enrobés bitumineux seront estimées à l’échelle micro et macro, en utilisant des chambres de simulation atmosphériques capables de reproduire les conditions réelles présentes dans l’atmosphère (température, humidité, rayonnement solaire). En outre, l’impact des oxydants atmosphériques (O3, NOx, etc.) sur les émissions des enrobés bitumineux, ainsi que la potentielle formation d’AOS (aérosols organiques secondaires) seront étudiés. Des instruments de pointe (GC-FID / MS, PTR-MS, SIFT-MS, analyseurs HPLC, NOx et ozone) seront utilisés pour caractériser la fraction organique volatile et semi-volatile (de près de 100 espèces de C2 à C16, y compris les alcanes, les alcènes, les alcools, les aldéhydes / cétones, les composés aromatiques, etc.) des émissions des enrobés bitumineux.

Les résultats attendus seront utilisés dans des modèles de chimie-transport visant à évaluer si les enrobés bitumineux peuvent constituer une source importante de composés organiques volatils dans l’atmosphère et quels pourraient être les effets consécutifs sur la qualité de l’air en milieu urbain dans le contexte de changement climatique.

Profil

Le/la stagiaire recherché(e), de niveau Master 2, devra avoir des connaissances approfondies en chimie analytique et de maitriser les outils informatiques (Excel, Origin Pro). Il/elle travaillera au sein d’une équipe de recherche et devra donc posséder de bonnes qualités relationnelles.

Conditions

Laboratoire d’accueil : CERI Energie et Environnement / unité de recherche Sciences de l’Atmosphère et Génie de l’Environnement (SAGE) IMT Lille Douai / http://imt-lille-douai.fr/

Durée : 6 mois

Rémunération : 500 – 600€ / mois

 

Contact

Envoyer CV, lettre de motivation, relevés de notes Master 1 et 2 à :

Dr. Thérèse SALAMEH – therese.salameh@imt-lille-douai.fr
Dr. Manolis ROMANIAS – emmanouil.romanias@imt-lille-douai.fr

Postuler à cette offre