En dernière année du cursus d’ingénieur (bac+5), les étudiants ont la possibilité de signer un contrat de professionnalisation avec une entreprise. Ils concrétisent ainsi leur formation en étant salarié. L’entreprise dispose ainsi d’un ingénieur opérationnel et formé aux méthodes de l’entreprise. 

Principe du contrat pro

L’étudiant en dernière année du cursus d’ingénieur réalise un projet encadré pour et par l’entreprise à définir entre l’école et l’entreprise. Projet qui sera évalué par un jury au sein duquel l’entreprise sera représentée. L’étudiant effectue ensuite son projet de fin d’études dans cette même entreprise sur une période ininterrompue de 6 mois (mars à fin août inclus) durant laquelle il sera possible de lui confier un projet ou une mission d’envergure. Toutes les spécialités d’enseignement sont concernées par ce dispositif.

Le tableau ci-dessus présente les 2 possibilités d’alternance offerte aux élèves, en fonction de leur choix de spécialités d’enseignement.

Le cadre du contrat

Créé par la loi du 4 mai 2004 sur la formation professionnelle tout au long de la vie, le contrat de professionnalisation a pour objectif de professionnaliser les jeunes de 16 à 25 ans et les demandeurs d’emploi de plus de 26 ans en leur donnant une qualification par une formation en alternance et un accompagnement individualisé. L’entreprise devient ainsi acteur de la formation diplômante

Le coût d’un contrat pro

  • L’entreprise participe à hauteur de 5 300 € aux frais pédagogiques pour l’ensemble de l’année en contrat.
  • L’étudiant est salarié à hauteur minimum de 80 % du SMIC durant sa dernière année de scolarité.

Contact

Sabine Leroy

Jacqueline Woitrain

03 27 71 26 81