Les industriels de la plasturgie, des matériaux composites et des travaux publics doivent faire face aux grandes transitions du 21e siècle. Le CERI MP développe des expertises techniques et scientifiques sur les matériaux structuraux haute performance, les matériaux fonctionnels et les technologies innovantes de prototypage/fabrication additives et hybrides. 

Les challenges techniques et scientifiques

Pour répondre aux attentes industrielles sur ces thématiques, divers challenges techniques et scientifiques sont traités par les équipes du CERI MP. Il s’agit notamment de mieux comprendre et orienter les corrélations structures-propriétés via une connaissance fine des structures à l’échelle moléculaire nano-, méso- et macroscopique des matériaux polymères, composites et granulaires ainsi qu’une maîtrise des procédés de mise en œuvre et de traitement de ces matériaux.

Les matériaux structuraux

Les matériaux structuraux représentent des briques technologiques cruciales pour développer des structures et des ouvrages robustes d’un point de vue mécanique pour de nombreux secteurs d’activité (bâtiment, transport, électronique, bio-médical…). Des performances accrues et une réduction des coûts sont attendues. Dans ce cadre, les travaux du CERI MP sur les matériaux structuraux haute performance couvrent :

  • l’optimisation des procédés de fabrication et des formulations de matériaux polymères et composites ;
  • l’optimisation des procédés de fabrication et des formulations de matériaux granulaires liés ;
  • l’évaluation de la durabilité et de la fiabilité de ces matériaux afin de déterminer la durée de vie de ces matériaux dans des environnements contraints.

Les matériaux fonctionnels

Les matériaux fonctionnels concernent l’implémentation d’une ou plusieurs fonctionnalités avancées au sein d’un matériau stratégique pour développer des structures et des dispositifs innovants à forte valeur ajoutée. Le CERI MP met l’accent sur la formulation de ces matériaux et leurs procédés associés de transformation en pièce fonctionnelle, à savoir :

  • les matériaux électroactifs (conducteurs électroniques/ioniques, piézoélectriques, etc…) ;
  • les matériaux et structures instrumentées par intégration de capteurs ;
  • les matériaux pour le (bio)médical (prothèses, implants…) ;
  • les matériaux architecturés, bio-inspirés, bio-réceptifs et auto-réparants.

Les technologies additives et hybrides

De nombreux procédés émergents font l’objet d’une attention particulière par le CERI MP. Il s’agit plus particulièrement de maîtriser le prototypage et la fabrication de pièces par des technologies additives et hybrides, comme :

  • les procédés de fabrication additive et d’impression 3D (base polymères, composites et matériaux granulaires) ;
  • les procédés d’assemblage hybrides multimatières / multiprocédés (co-extrusion, surmoulage, soudage laser…) ;
  • les autres procédés émergents (solidification hydrothermale, calcination Flash…).

 

Coordinateur

Dr. Cédric Samuel

Chefs de Projet / Contributeurs

Dr. André Château Akue Asseko / Dr. Abderrahmane Ayadi / Dr. Salim Chaki / Dr. Sébastien Charlon / Dr. Benoît Cosson / Prof. Jean-Luc Harion / Dr. Lahcen Khouchaf / Prof. Patricia Krawczak / Prof. Eric Lafranche / Dr. Mylène Lagardère / Prof. Christine Lors / Prof. Chung-Hae Park / Dr. Modesar Shakoor / Prof. Jérémie Soulestin / Dr. Vincent Thiéry